mercredi 27 janvier 2010

ERROL FLYNN

12 commentaires:

Tuco a dit…

Un visage en "flynn" lame de couteau!
Bien joué! L'expression est très juste alors que j'imagine que ce type de physique doit être moins évident à aborder puisqu'en apparence plus lisse que les MItchum and co... ça donne furieusement de rester chez soi devant un bon DVD plutôt que d'aller bosser!

Maëster a dit…

Très très trait joli, cher Charles. Celui-là (pour l'avoir tenté), je sais qu'il n'est pas facile mais plutôt fuyant (en bondissant) sous le crayon...

Je sais que c'est une esquisse (déjà impressionnante, et que j'aime tes esquisses), mais n'hésite pas à mettre un peu d'ombre dans le blanc des yeux, cela les rendra plus vibrants et plus vivants.

En tout cas, chapeau bas.

Guillaume Néel a dit…

Sobre et classe.

Mel a dit…

Superbe mon ami, bravo !

Charles DA COSTA a dit…

Tuco:merci de votre passage,un coup d'oeil est toujours sympa.


Merci énormément cher Maëster !
ton avis me comble une fois de plus et tes conseils ne font que me motiver!

Guillaume:merci,la classe il l'avait...
j'ai retrouver dans un magazine studio une très belle photo de Errol Flynn avec cette phrase titre d'Ava Gardner, "quand il entrait dans une pièce,on avait l'impression qu'une lumière s'allumait."

Mel:merci mon ami!
toujours aussi fidèle!

Grand a dit…

Finement croqué mon ami, bravo !

Michellux a dit…

Superbe ...

Charles DA COSTA a dit…

Grand:merci grandement mon Denis

michellux:merci

galien a dit…

Ah oui ,c'est du très joli travail ! J'aime particulièrement la détermination dans le regard et son attitude, sa noblesse générale. Vivement la suite !

Charles DA COSTA a dit…

Galien:merci pour votre très beau commentaire, et de votre fidélité!

Thierry a dit…

Plus tu dessines Errol Flynn, plus tu entres dans le bonhomme. Et plus que ceux du visage, ce sont les traits de sa personnalité que tu mets réellement à jour, dans toute sa complexité. Cette fois, c'est sa part d'ombre qui semble se révéler. C'en est troublant. Superbe, et troublant.

Charles DA COSTA a dit…

Merci cher Thierry,sur la photo de référence je trouvait qu'il avait un peut de mélancolie dans le regard...et cela m'a aider,alors que j'avais plus envie de faire ressortir son coté jovial, mais je n'ai pas réussi...l'idée de départ quelque fois peut être tout autre une fois le résultat terminé...