lundi 7 mars 2016

Rita Hayworth


2 commentaires:

GRAND a dit…

Déjà sensuellement belle à l'image, craquante sur grand écran, la voilà maintenant sublimement croquée par ton crayon magique, baléze mon Charles, balèze.
(j'reprendrais bien une Margarita moi, tiens... "Patron !")

galien a dit…

Encore une fois, superbe attitude bien dynamique : le dessin semble vibrer !